Ceci est le premier essai d’une nouvelle série d’articles sur la communication. Dans “vocab’ de graphiste” je t’explique des termes spécifiques à ce secteur, afin de faciliter le dialogue avec tes prestataires (imprimeur, graphiste, agence…) et tes recherches pour ta stratégie de communication.

Alors si PAO, BAT ou brief créa’ ne te sont pas familiers, ça peut t’intéresser 🙂
Premier opus : La charte graphique !

À quoi sert la charte graphique?

C’est un véritable outil de travail pour le graphiste et le client. Elle contient les règles fondamentales d’utilisation des signes graphiques (formes, polices, couleurs…) de l’identité visuelle d’une entreprise, d’une marque, d’une organisation ou d’un projet. En gros, elle nous dit ce qu’on peut faire ou non avec le logo et l’identité de l’entreprise. (un peu comme un mode d’emploi)

Quels sont les objectifs de la charte graphique ?

L’un des objectifs d’une charte graphique est de conserver une cohérence visuelle dans tous les supports de communication d’une entreprise. Sa mise en place garantie une identité visuelle homogène que pourront s’approprier les clients ainsi que tous les partenaires (fournisseurs, graphistes, presse,…) d’une entreprise. La charte graphique permet donc de communiquer « d’une seule voix » avec comme bénéfice, une maîtrise de l’image de l’entreprise.

Que contient une charte graphique ?

Les déclinaisons du logo. Décliner le logo sur différents fonds de couleurs lui permet s’adapter sur tous les supports sans le dénaturer. Il est ainsi à son avantage dans n’importe quelle situation 🙂

Les couleurs utilisées. Les références couleurs sont importantes pour avoir une homogénéité dans tous vos supports.

Les polices d’écriture utilisées. Tant qu’à faire, autant utiliser la même écriture sur vos supports non ?

Le ton employé. Outre l’aspect purement visuel, la charte graphique recense aussi votre façon de communiquer. Le ton peut être autant visuel (ex : doux, épuré ou au contraire coloré et vif) que textuel ( ex: mon entreprise apparait comme fun, je vais dons me permettre de tutoyer les lecteurs ou faire des petites blagues ^^).

Des règles d’utilisation. Où mettre le logo sur un papier à en-tête ou flyer ? Quelles marges lui laisser sur les côtés ? Quelle est sa taille minimale ? Autant de questions abordées dans cette section.

Vous avez maintenant les clés pour comprendre un peu plus votre graphiste, et lorsqu’il vous demandera si vous connaissez la charte graphique vous pourrez répondre “Je gère robert !”.

À très vite,

Faustine.

Si cet article vous a plu, vous devriez lire celui ci : Comment créer une image de marque spécifique à votre entreprise ?

EnregistrerEnregistrer

Fermer le menu